Arthur Pérez

Université de Montréal – 3ème année

contact : arthpz@gmail.com

 

The Smoky Rock 

Centre de villégiature dans la région de Sutton, Québec.

 

D’un point de vue géologique, les Appalaches résultent du retrait des glaciers, érodant le territoire et mettant à jour des affleurements rocheux. Le site se trouve dans les cantons de l’Est du Québec, dans a région de Sutton, sur le flanc d’une montagne. On y accède par une petite route depuis laquelle on a une vue imprenable sur la chaine des Appalaches.

Une première approche sensitive du site a permis de mettre en évidence une trajectoire déambulatoire a travers la foret qui plonge le spectateur dans une introversion des ambiances sonores olfactives et lumineuses particulières au site. Cette déambulation devient un élément essentiel à la genèse du projet. L’usager doit passer a travers différentes étapes avant de pénétrer dans le bâtiment afin d’entrer dans un état de quiétude propice à l’univers sensitif qu’il va découvrir.

Le projet est une énorme masse rocheuse située dans le sous sol, dont les affleurements constituent des organes du centre de villégiature.Il ne signale sa présence que par la pointe d’un port à faux qui ressort derrière la foret.

A l’arrivée sur le site, par le haut du terrain, une large vue est offerte sur les Appalaches. Des résurgences rocheuses prenant la forme de terrasses d’ardoise permettent d’en profiter. La roche se situe au bas du terrain afin de ne pas nuire à la vue. Les usagers descendront à travers un champ de lavande représentant son empiètement dans le sous sol. La lavande est quant à elle exploitée pour l’activité gastronomique du restaurant.

La roche est divisée selon les trois entités du programme : la cabane à sucre (lieu de production du sirop d’érable), un restaurant de cuisine moléculaire, et un gîte. Elles se réunissent autour d’une terrasse centrale et intérieure. La cheminée de l’évaporateur est le centre de gravité de la roche.

A l’intérieur, l’accent est mis sur le repliement sur sois et l’individualité en terme de cellule familiale restreinte. Aussi des alcôves sont creusées dans l’épaisseur des parois pour permettre aux usagers de partager l’expérience de dégustation de manière conviviale, chaleureuse, et plus intime.

En dehors des terrasses réparties le long de la pente à l’entrée du site, toute autre terrasse se situe à l’intérieur de la roche, avec des ouvertures généreuses sur le paysage.

Trois offres d’hébergement sont proposées. Des chambres traditionnelles. Des appartements pour les familles qui séjournent sur une période moyenne à longue. Et des dortoirs pour les personnes peu regardante sur les conditions d’hébergement et plus intéressées par les services connexes relatives à la région.

Ce projet se veut être une expérience mémorable et conviviale dans un univers qui ne laisse pas indifférent et dont chacun pourra emporter un souvenir singulier.