Justine Kaltenbach et Quentin Trouvé

École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes – 4ème et 5ème année

Projet lauréat du concours européen d’architecture Archi<20

 

contacts: justine.kaltenbach@hotmail.fr // quentin_trouve@hotmail.fr

site : http://lacabaneajouree.ensanantes.fr/

 

Archi<20 est un concours transfrontalier ouvert aux architectes et étudiants-architectes.

Les 20 équipes lauréates réaliseront leur projet à Muttersholtz, au cœur du Ried alsacien. L’événement sera ouvert au public du 1er Juin au 15 Septembre 2012. Le concours est une initiative du collectif  Mouvement Étik’.

Dans le ried autour de Muttersholtz, un habitat tout en bois vient se déposer sur des madriers. Le printemps et l’été sont des saisons aux températures agréables dans le bas Rhin, de là nous vient l’idée de créer une cabane très épurée, minimaliste, en lien direct avec l’extérieur. Pour renforcer cette idée de lien, nous envisageons une peau ajourée : un bardage de planches de bois légèrement espacées, permettant à la fois une vue sur l’extérieur très fine mais aussi de se sentir protégé. Le volume peut se fermer entièrement ou s’ouvrir ponctuellement grâce à un mobilier amovible.

Ce mobilier se fond dans la masse, on le devine à peine. Cela permet d’appuyer l’idée d’objet fermé, (de volume uniforme) déposé dans un espace naturel figé mais en perpétuelle évolution. Le dépôt de la cabane ne doit pas altérer le milieu, elle doit juste pouvoir s’implanter en préservant l’environnement direct.

La taille de ce volume a été définie par une idée forte : pouvoir déplacer cette cabane, aller de lieu en lieu, de nature en nature. Nous avons donc imaginé que cette cabane serait transportable en semi remorque, soit un module d’environ  2,5m par 5m. De ce format initial ont alors émergé des formes plus travaillées, permettant de générer des accès, des cadrages. Notre projet propose une cabane minimaliste au design simplifié afin de faciliter le montage de la structure.

Nous mettons en exergue les usages essentiels pour un moment en pleine nature : le repos, le partage, le jeu, le lien direct avec l’environnement, un espace protégé mais ajouré. Le scénario est simple : quelques jours en famille ou entre amis, une cabane tournée vers la nature avec un espace pour pique-niquer, manger, jouer ensemble : se retrouver pour vivre des moments privilégiés.

N’est-ce pas important, aujourd’hui dans une société de consommation sans limite d’envisager un retour au naturel ?  Là où le temps s’arrête, où l’on prend le temps de savourer le monde tel qu’il est encore à certains endroits cachés : pur, inaltéré, sauvage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BABEL est partenaire de ce projet