Qui ne dit mot consent

qndmc.com
contact@qndmc.com

QNDMC est reparti pour un deuxième numéro avec pour thème ARTISANAT. Toute contribution est la bienvenue. Voici un extrait de l’édito qui est en ligne sur notre site internet. Vous y trouverez également les modalités de soumissions. Pour plus de renseignement vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : contact@qndmc.com.

Dans la lignée éditoriale mise en place avec #1 Héritage, ce n’est pas seulement la notion stricte d’artisanat qui est discutée, mais bien ce qui en fait sens, ce qui fait actualité et ce qui peut potentiellement en faire architecture. En effet, l’artisanat relève de traditions, parfois anciennes, voire ancestrales comme se plaisent à le décrire certains. Mais n’oublions pas l’idée contemporaine que recouvre également ce terme car si l’artisanat est affaire d’héritage, il peut être aussi symbole de dynamisme, de qualité et d’innovation.

S’interroger sur la question de l’artisanat, c’est comprendre l’évolution d’une pratique architecturale et le devenir d’une profession que nous incarnons. La généralisation d’un modèle architectural décontextualisé et d’une construction industrialisée telle que l’avait engendré la pensée moderne pour répondre aux aspirations de son époque est aujourd’hui remise en cause par de nouveaux paradigmes sociaux-économiques. Mais si notre formation nous conduit à considérer cette question sous le regard de l’architecte, l’artisanat est aussi une question en lui-même. D’une façon plus générale, rapporté à une production, il est défini par un savoir-faire, des matières, une qualité et une identité. Elément clé influençant les dynamiques contemporaines de globalisation, l’artisanat est aussi affaire de société, préservant à son échelle des spécificités culturelles et techniques. Certains architectes contemporains ont fait de cette attitude une pratique, privilégiant une approche guidée par les matériaux et les formes traditionnelles du lieu. L’agence Studio Mumbai en Inde s’impose de penser, tester et produire sur place une architecture en collaboration directe avec un artisanat qualifié et local. Un certain regain d’intérêt pour le régionalisme critique dans différents pays d’Europe est aussi remarquable : l’artisanat s’affirme alors comme un outil porteur de l’identité d’un peuple, outil utilisé par de nombreuses pratiques architecturales et supporté par les politiques nationales.

L’équipe QNDMC.