Léonor Mégrot-Desallais
Faculté d’Architecture La Cambre-Horta ULB – Bruxelles – Master

Dans le cadre d’un atelier de recherches sur le cercle en architecture, l’exercice proposait de banaliser un bâtiment circulaire extra-ordinaire.
Pour ce projet, j’ai travaillé à partir du pavillon Sonsbeek d’Aldo Van Eyck, situé à Arnhem.
Le projet du pavillon se compose sur une grille par des murs parallèles eux-mêmes déformés par des courbes qui viennent accueillir des sculptures. Les croquis de recherches d’Aldo Van Eyck expriment la liberté de composition que permet cette démarche.
Dans mon projet, ce système spatial est confronté au programme de la maison individuelle, puis l’unité d’habitation est multipliée pour générer « socle pavillonnaire » très dense, comme une sorte de médina contemporaine.
Les objets et leurs usages remplacent les sculptures du pavillon Sonsbeek. De nouvelles situations spatiales et programmatiques émergent questionnant comment habiter l’espace entre deux murs d’Aldo Van Eyck. Ces situations sont déclinées à travers quatre différentes typologies de maisons.
La conception du projet s’est effectuée par des allers-retours entre l’unité d’habitation et le quartier, permettant ainsi de résoudre ces questions à plusieurs échelles.

DOSSIER A3.pdf DOSSIER A3.pdf A2DOSSIER A3.pdf